• gérer les disputes entre frères et soeurs

    Comment gérer les disputes entres frères et soeurs ?

    Par Maureen Delorme journaliste chez Maminou

     

    En famille, les disputes de vos enfants prennent souvent le dessus ? Ils crient, se chamaillent et se font la tête. Surmonter ces querelles peut s'avérer délicat pour les parents. Il est pourtant nécessaire d'aider les enfants à régler leurs comptes afin d'éviter que leurs bataillent ne chamboulent votre quotidien.

     

    Anticiper les disputes

    Si deux enfants se disputent c'est qu'il y à forcément une cause. A vous de les observer et de discuter avec chacun d'entre eux afin de déterminer l'origine du problème. Si vous remarquez que les querelles surviennent en fin de journée, c'est sûrement que vos bouts de choux sont fatigués. Les chamailleries qui se déroulent au cours de la journée peuvent quant à elles s'expliquer par de l'ennui.

    Penser à leur proposer des activités afin qu'ils s'occupent. Elles peuvent tout aussi bien relever d'un problème de jalousie. Pour éviter cette situation, il est important que chaque enfant ait son espace dédié avec ses propres affaires et jouets. Si vos bouts de choux font chambre commune, délimité un espace pour chacun.

     

    Amorcer le retour au calme

    Intervenez si la dispute prend des proportions démesurées et que le problème ne se règle pas. Vous éviterez ainsi les blessures voire les accidents. L'intervention d'une personne extérieure à la querelle va amorcer un retour au calme. Lorsque les enfants ne parviennent pas à régler seuls leurs conflits, l'autorité d'un adulte peut être nécessaire.

    Vous pouvez alors leur rappeler que les cris et la violence sont interdits à la maison. Inutile de vous emporter également. Prenez une voix calme. Vous éviterez ainsi d'envenimer la situation et faciliterez l'apaisement des enfants.

     

    Régler le conflit

    Proposez à vos enfants d'aller s'isoler chacun dans leur chambre afin qu'ils se calment. Une fois le retour au calme, revenez avec eux sur ce qui s'est passé. Ecoutez la version de chacun. Vous n'êtes pas là pour vous mettre dans la peau d'un juge. Il est difficile pour un parent de déterminer un coupable parmi ses enfants.

    Cherchez plutôt à ce que ce genre de dispute ne recommence plus. Proposez à vos bouts de choux de faire la paix. Chacun s'excuse. S'il y a eu de la casse, faite-les participer aux réparations.